02 FÉVRIER PURIFICATION DE LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE, CHANDELEUR ET PRÉSENTATION DE L'ENFANT JÉSUS AU TEMPLE


FÊTE DE DEUXIÈME CLASSE - BLANC

AVANT LA MESSE PRINCIPALE, BÉNÉDICTION DES CIERGES ET PROCESSION (BLANC), PRÉSIDÉE OBLIGATOIREMENT PAR LE CÉLÉBRANT.

LES FIDÈLES RECOIVENT LE CIERGE À GENOUX ET IL EST LOUABLE QU'ILS BAISENT LE CIERGE PUIS LA MAIN DU CÉLÉBRANT.

LA BÉNÉDICTION DES CIERGES DOIT ÊTRE SUIVIE DE LA PROCESSION ET DE LA MESSE ; CELLE-CI NE PEUT JAMAIS ÊTRE UNE MESSE DE FUNÉRAILLES.

ILS TIENNENT LEUR CIERGE ALLUMÉ PENDANT "L'ÉVANGILE", ET DEPUIS LE COMMENCEMENT DU "CANON" JUSQU'À LA COMMUNION DU PRÊTRE.

LA FÊTE DU 02 FÉVRIER CÉLÈBRE À LA FOIS "LA PRÉSENTATION DE L'ENFANT JÉSUS AU TEMPLE" ET "LA PURIFICATION DE LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE", QUARANTE JOURS APRÈS LA NAISSANCE DU "SAUVEUR".

ELLE SE RATTACHE DONC AU MYSTÈRE DE "NOËL".

C'EST UNE FÊTE DE LUMIÈRE.

PAR SON SYMBOLISME, LA PROCESSION DE "LA CHANDELEUR", PROCESSION AUX CIERGES, ÉVOQUE LA MANIFESTATION DU CHRIST LUMIÈRE DU MONDE, ACCUEILLI AU "TEMPLE" PAR "LE VIEILLARD SIMÉON" COMME L'ENVOYÉ DE "DIEU", "LUMIÈRE POUR ÉCLAIRER LES NATIONS ET GLOIRE D'ISRAËL SON PEUPLE".

"LE TEMPLE", CENTRE DE LA PIÉTÉ ISRAÉLITE, EN RECEVANT "JÉSUS" DANS SES MURS, SEMBLE DEVOIR ÉCLATER AUX DIMENSIONS DE L'UNIVERS.

LA VENUE DU "SAUVEUR" AU TEMPLE EST LE THÉME PRINCIPAL DE LA FÊTE , MAIS LA PENSÉE DE "LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE" EST PARTOUT PRÉSENTE.

LA FÊTE DU 02 FÉVRIER EST UNE DES PLUS ANCIENNES , SINON LA PLUS ANCIENNE DES FÊTES MARIALES.

CÉLÉBRÉE À "JÉRUSALEM" DÈS LE IV EME SIÈCLE, LA FÊTE DE "LA PURIFICATION" PASSA ENSUITE À "CONSTANTINOPLE" PUIS À "ROME", OU ON LA TROUVE AU VII EME SIÈCLE, ASSOCIÉE, LE 02 FÉVRIER, À UNE PROCESSION QUI SEMBLE ÊTRE ANTÉRIEURE À LA FÊTE DE "LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE".

La fête est accueillie à Rome au milieu du VIIe siècle, sous le nom d’Hypapantê ou ‘Obviatio’ (Rencontre), ou de ‘jour de St Siméon’.

Au milieu du VIIIe siècle, une nouvelle appellation se fit jour en pays francs, celle de purificatio Sanctae Mariae.

Aux IXe et Xe siècles, les deux titres se concurrencèrent, puis le second prévalut.

Seul le martyrologe de la basilique Saint-Pierre indique le nom de Présentation : Ypapanti Domini, id est obviatio seu appresentatio Domini nostri Iesu Christi secundum carnem.

You Might Also Like

0 comentários

Mapa De Visitante